Le timbre poste facilite le travail de C. Darwin

lundi 16 mars 2009

Un savant épistolier hors pair

On a conservé plus de 14500 lettres de C. Darwin avec quelques 2000 correspondants (dont environ 200 hommes d’église) parmi lesquels le géologue C. Lyell, les botanistes A. Gray and J. Dalton Hooker, le zoologue T. H. Huxley et le naturaliste A. Russel Wallace. Avec ces correspondants, C. Darwin aborde un large éventail de thèmes allant de la science à la religion, de l’écologie à la botanique : écrire, par conséquent, est, pour le savant, non seulement échanger des informations avec les spécialistes de chaque discipline mais également une méthode pour se forger une opinion ou pour parvenir à une conviction.

JPEG - 213.3 ko
Note de C. Darwin
I think [sketch] Case must be that one generation then should be as many living as now. To do this & to have many species in same genus (as is) requires extinction. Thus between A & B immense gap of relation. C & B the finest gradation, B & D rather greater distinction. Thus genera would be formed. — bearing relation
450 × 758 pixels
17 mars 200

De plus, sa pensée ainsi couchée sur du papier et transmise, peut être suivie à la trace à longueur de lettres.

De plus, toutes sortes de gens comme des jardiniers, des diplomates, des officiers lui communiquaient leurs observations sur la flore et la faune de par le monde. C’ est dire que l’auteur de l’Origine des espèces parue en 1859 est un épistolier hors pair.

JPEG - 31.6 ko
HMS Beagle
Un trois mâts de 28 m de long (1817)

Après son voyage de 5 années du 27 décembre 1831 au 2 octobre 1836 sur le Beagle auprès du Capitaine Robert Fitz Roy autour du monde, sa correspondance s’étoffe de 1283 notes de géologie, 368 pages de zoologie.

JPEG - 109.6 ko
Voyage de C. Darwin
Le voyage autour du monde sur le Beagle a duré 5 ans

Qui paye l’acheminement du courrier ?

Si l’on admet que vers 1830 le prix d’acheminement d’un message de Londres à Edinbourg coûtait plusieurs heures de salaire d’un ouvrier, l’envoi d’une correspondance aussi abondante devait coûter une fortune ! C’est oublier que le prix de port était, à l’époque, payé par le destinataire [1] Il faudra attendre 1840 [2] pour que le premier timbre le "one penny black" pour le prix de 20 mn d’un salaire ouvrier soit payé par l’expéditeur à prix fixe quelque soit la distance. Dès cette année, la Poste britannique doubla le nombre de plis acheminés.

Un nouvel outil pour débattre de l’Evolution

Dans ces conditions, il est permis d’avancer que l’essor des Postes bientôt répandue en Europe a été un des éléments du succès de la méthode de travail du naturaliste. On peut l’écrire de la manière suivante :


"Collision brownienne"
 : l’essor de la poste contribue à l’échange d’idées et d’informations et à l’élaboration de la théorie de l’évolution.

La rencontre entre poste bon marché et l’oeuvre épistolière du naturaliste fait partie du " mouvement brownien" [3] d’innovations que l’on peut observer à une époque donnée.

Mots-clés : Collision brownienne, Communication, Méthode


[1En 1847, le prix de port des lettres pesant moins de 7,5 grammes est, en France, de 20 centimes au-dessous de 20 kilomètres, 30 centimes de 40 à 80, 40 centimes de 80 à 150, 50 centimes de 150 à 200, etc. Par exemple, le port d’une lettre de 15 grammes de Paris à Marseille vaut 2,20 francs à une époque où le prix de la journée de travail d’un simple manouvrier est de 1,25 à 1,50 franc et descend dans les campagnes, pendant la morte saison, jusqu’à 75 c. » !

[2La petite histoire veut que Rowland Hill prit conscience des effets pervers de ce système pour les revenus des postes lorsqu’un jour, dans une auberge, il remarqua la serveuse recevant d’un facteur un pli de son fiancé. La jeune femme ne pouvant, semble-t-il, se permettre la dépense, Hill se proposa de la régler. Elle lui avoua que pour correspondre gratuitement, son fiancé et elle dessinaient de petits symboles sur l’enveloppe pour communiquer.

[3Le mouvement brownien, décrit pour la première fois en 1827 par le botaniste Robert Brown en observant des mouvements "chaotiques" de particules à l’intérieur de grains de pollen de Clarkia pulchella est un mouvement aléatoire d’une « grosse » particule immergée dans un fluide uniquement soumise aux chocs de « petites » molécules du fluide environnant. Par analogie, on parle de "mouvement brownien des innovation" ou de "collision brownienne" lorsqu’une innovation provoque un changement dans un milieu. Par exemple, l’invention du tube de peinture permet aux Impressionnistes de sortir de leurs ateliers (au contraire des écoles de peinture académiques) pour peindre sur le motif ou bien la lunette astronomique de Galilée rend possible en 1610 l’observation des lunes de Jupiter