Substitution du ribose : la vie artificielle à portée d’XNA !

dimanche 22 avril 2012

Les organismes génétiquement modifiés font peur dans la mesure où ils co-existent très bien avec les êtres vivants dans la Nature. De plus, leurs modifications peuvent, loin d’une maîtrise parfaite, contaminer les autres espèces naturelles. Peut-être les résultats obtenus par les chercheurs du Laboratoire de Biologie Moléculaire de Cambridge, sous la direction de Philipp Holiger diminueront-ils les craintes vis à vis des OGM. En utilisant l’ADN et l’ARN comme modèles, ils ont réussi à substituer 6 autres sucres ou autres composants au ribose de telle sorte que les produits désignés par XNA ne peuvent proliférer seuls dans la nature mais peuvent cependant contenir de l’information génétique comparable aux modèles d’ADN et d’ARN.

JPEG - 89.6 ko
XNA sur le modèle de l’ARN et de l’ADN
6 molécules peuvent être substituées au ribose : les XNA contiennent l’information génétique de la vie (artificielle)

Les 6 nouvelles molécules porteuses d’information ont pour noms : ANA, FANA,TNA, LNA, CeNA et HNA. C’est dire que des molécules à l’origine de la vie sont maintenant envisagées (par simple substitution du ribose).
De plus, d’autres savants ont réussi non plus une substitution du sucre (ribose) mais de la chloro-uracile à la Thymine. A quant la substitution des bases ( Adénine, Thymine, Guanine, Cytosine) propres à générer une vie agencée de toute pièce ?
Ces premiers résultats semblent dispenser les recherches ultérieures de se limiter à la vie dont le support de l’information génétique est uniquement l’ARN et l’ADN : d’autres formes de vie que celle que nous connaissons sont désormais possibles. Peut-être même, d’autres voies de recherche s’ouvrent-elles pour dépister son origine.