Le centre de gravité

de toutes les explications du monde

est un ensemble vide qui provoque chez le savant

l'horreur- horror vacui des anciens -qu'il calme de

son explication du monde.

 

 

Participez au Forum
"Brainstorming en ligne"
Exprimez-vous sur "Novum corpus"
Weblog

Présentation

Processus

 

Questionnements

Téléchargements

Glossaire

Citations

(Sur CDS/ISIS/UNESCO)

Publications de l' auteur

Liens

W.C. Röntgen produit les rayons X sans le vouloir !

O. Römer|E. Rutherford |Accueil | N.H.Abel


Wilhelm Conrad Röntgen
(1845-1923)

Curieuse coïncidence !

En juin 1895, Wilhelm Conrad Röntgen (1845-1923) reçut un tube de Lenard et refit certaines de ses expériences . Fasciné par l'effet Lenard, il concentra ses efforts sur les radiations produites par la cathode.
Le soir du vendredi 8 Novembre 1895, seul dans son laboratoire de Wurzburg, il avait installé un tube de Crookes constitué d'une anode et d'une cathode à une distance de quelques cm. Il produisit par la méthode de Rhumkoff une différence de potentiel de quelques milliers de volts provoquant un courant de particules chargées de la cathode vers l'anode.
Curieuse coïncidence !
Son laboratoire étant dans l'obscurité et son tube couvert d'une housse opaque à la lumière, un écran enduit de platinocyanide de baryum fluorescent était sur la table à quelques mètres du tube. Lorsque W.C. Röntgen produisit une décharge dans le tube, il remarqua une luminescence sur la table et n'en croyant pas ses yeux, reproduit l'expérience avec le même résultat.

La logique reprend ses droits

La fluorescence de la plaque sur la table ne pouvait pas être produit par le rayonnement cathodique puisqu'il ne traversait pas la paroi du tube. De plus, la lumière visible ne pouvait pas provenir du tube lui-même puisqu'il était recouvert d'une couche opaque à la lumière. W.C: Röntgen devait avoir affaire à une nouvelle radiation!

 

Tube de Crookes

http://www.chem.uidaho.edu/~honors/crookes.html
Peut-on parler de hasard pur et simple dans ce cas ? Si l'on admet que le comportement humain n'est pas ni toujours logique ni tout à fait transparent, on peut supposer à W.C. Röntgen une certaine intentionalité dans le montage du tube de Crookes sans que le chemin du montage particulier du tube à la découverte des rayson X soit clairement expliquable.

Première radiographie

de la main de B. Röentgen

Après avoir essayé d'interposer différents objets, il demanda à sa femme Bertha de mettre sa main entre le tube cathodique et une plaque photographique remplaçant la plaque fluorescente. Il obtint ainsi la première radiographie d'un squelette humain à la grande frayeur de son épouse.

Liens:
Histoire des rayons X


 

Un exemple où l'intentionalité du créateur fait défaut comme si le créateur se laissait travailler par la création