On ne découvre pas l' électricité en améliorant la bougie

 

Participez au Forum
"Brainstorming en ligne"
Exprimez vous sur "Novum corpus"
Weblog

Présentation

Processus

 

Questionnements

Téléchargements

Glossaire

Notations

Citations

(Sur CDS/ISIS/UNESCO)

 

Liens

A. Millardet(1838-1902)

 

       
 

A. Millardet sauve la vigne par hasard

   
 
En visite dans une vigne du Médoc, A. Millardet (1838-1902) en 1882 remarque des plants exempts de maladies. "Elles sont badigeonnées de sulfate de cuivre pour éviter les voleurs ou empècher les enfants de grapiller les raisins en bordure du chemin" indique le viticulteur au botaniste. A. Millardet, pense alors que la mixture utilisée décourage non seulement les voleurs mais aussi la maladie.
 
 

Le sulfate de cuivre est utilisé dès le XIXème siècle pour traiter les semences. Mais le chef de culture de Château Ducru Beaucaillou avait l'habitude de pulvériser du sulface de cuivre pour dissuader les voleurs de raisin. Les vignes ayant subi ce traitement ne présentent aucune maladie, alors que le mildiou de la vigne (Plasmopora viticola) apparu en 1878 a complètement contaminé dès 1881. Mr Johnston fait alors appel, en 1882, à A. Millardet. En 1883, la même constatation est faite en Bourgogne, sur de la vigne s'enroulant sur des poteaux traités au sulfate de cuivre, généralement en proportion de 10 g/l et 20 g/l . En 1884, A. Millardet expérimente avec David (le régisseur du Château Dauzac, un cru classé de Margaux ), un mélange de sulfate de cuivre et de chaux ... Ce mélange médocain passera à la prospérité sous le nom de "bouillie bordelaise ". L' inocuité de ce procédé ( la faiblesse, voire l' absence totale de résidus dans le vin ) fut démontré par Gayon, élève de Pasteur. La sulfateuse sauva la viticulture, mais aussi les tomates et les pommes de terre, victimes d'un proche voisin de cet indésirable visiteur.

Composition de la bouilie bordelaise :

Bouillie bordelaise à 1,5 % soit 1,5 kg de sulfate de cuivre et 1 kg de chaux vive pour 100 litres d'eau.
- Bouillie bordelaise à 2 % soit 2 kg de sulfate de cuivre et 1 kg de chaux grasse pour 100 litres d'eau.
- Bouillie bordelaise à 3 % soit 3 kg de sulfate de cuivre et 1,5 kg de chaux grasse pour 100 litres d'eau.


           

 

 

 

 

 

D'autres découvertes ...par hasard !

 

Peniciline

Radioactivité

Rayons X

Vitesse de la lumière